Trente et un

Hey les mecs, c’est bientôt mon anniversaire ! J’ai pas vraiment un âge qui se fête : mes 18 ans sont bien loin, j’ai passé les 20, et les 25 aussi… Ah oui, on dirait pas ?!? Vous êtes mignons les gars, mais si, j’ai même passé les 30 ! Alors comme toute occasion est bonne pour faire la chouille, j’ai fait la liste des personnes que j’aimerais convier ou que j’aimerais voir dégueuler dans le jardin ou encore, dormir dans le poulailler parce qu’il n’y avait plus de place sur le canapé… Vous tous finalement ! Mais comme vous êtes au moins 1000 à me lire (que dis-je ? 2000 et je n’exagère presque pas, je vous jure), autant vous dire que ce ne sera pas possible ! J’ai donc retiré de ma petite liste les relous, ceux qui mangent trop de gâteaux, ceux qui font pipi n’importe où et ceux qui font plus d’1m75 (oui, c’est complètement arbitraire, mais faut bien choisir !). Même avec cette sélection digne d’une soirée de l’ambassadeur, vous êtes bien trop nombreux ! Je ne sais plus qui m’a suggéré de privatiser la Beaujoire… Je crois que je vais y penser sérieusement !

La morue ou les idées saugrenues

Des idées de merde, j’en ai des tonnes ! Mais la dernière… Je crois qu’elle est au dessus du lot ! L’autre jour, j’ai demandé au chef de la rigolade : « Ça te dirait pas de faire un trail ». Il a dit non. Notre conversation aurait dû s’arrêter là. Mais comme une greluche (non le terme n’est pas trop fort) j’ai sorti un argument infaillible : la boue. Je savais qu’il ne résisterait pas. Il aime autant la boue (oué, il est un peu bizarre) que moi le chocolat Lindt création crème brulée (celui avec les éclats de caramel). Alors il m’a dit ok… Et puis il s’est inscrit… Sous mes yeux ébahis. La bouche béante… Je l’ai regardé faire… En deux minutes, c’était plié. A part que je disais ça comme ça, histoire de causer !

Alors voilà, mes fesses pleines de chocolat Lindt et moi, on est inscrites à un trail de 15km… Je me déteste !

Sens dessus dessous

La morue australienne, elle a toujours des bonnes idées… La dernière, c’était samedi soir. Elle a dit : « Viens habillé en le plus n’importe quoi possible et range ta maturité au placard ». Et bien croyez-moi, c’est chose faite !

Ah ça, pour rigoler, on a rigolé ! Les déguisements étaient plus recherchés les uns que les autres. On a eu le droit à un type en kilt parce que dans ces soirées là, il y en a toujours un qui souhaite dévoiler son intimité. Pour qui ? Pourquoi ? Personne ne sait ! Non pas que ça me gêne, mais… En fait, si, je trouve ça gênant au possible ! Je suis taureau, et comme vous le savez, le taureau est prude ! Il y avait aussi Marge Simpson qui aurait mangé la petite sirène rapport à la chevelure qui se dresse sur un mètre de haut, assortie des coquillages cache-tétons. Très réussi ! On a eu droit à du collant fluo, du soutif rembourré outrageusement, du chapeau en tout genre, de la lunette funky et j’en passe… Lire la suite

Vis ma vie

Fini ton biberon. Non, on ne tape pas. Des caresses. Même le chat. Surtout le chat. Ne cours pas. Tu vas tomber. Le coin du meuble. Oui, ça fait très mal. Je te fais un bisous magique. Un câlin. Je t’avais dit de ne pas courir. Viens à table. Mets ta serviette. Autour de ton cou. Pas parterre. Ferme la bouche quand tu manges. Non, on ne crache pas. Tu as soif ? Pose ton verre. Sans le jeter. Merci ! Prends ta cuillère. Non, doudou n’a pas faim. Ah si, tu as raison. Il devait avoir un petit creux. Banane ou clémentine ? Chocolat. Essuie tes mains. Pas sur les rideaux. Trop tard. Ne pas s’énerver. On ne donne pas de coup de pied. Si, on s’attache en voiture ! Dans la rue, tu me donnes la main. Ne pas péter les plombs. Surtout ne pas péter les plombs. Péter les plombs. Rentrer. Tu dessines quoi ? Tourner le dos. Deux secondes. Non, pas sur le canapé. Ne pas hurler. Hurler. Se transformer. Ressembler à celle qu’on ne veut pas être. Se détester. Recommencer. Chaque jour.

Ma première rencontre avec une magicienne

Dites, je vous ai manqué ? Non parce que je ne sais pas si vous avez vu, mais 10 jours sans un mot… Rien ! Que dalle ! Alors pour ceux qui s’inquiètent, je suis vivante, MAIS, je suis passée à 2 doigts de la mort ! Ah non, il n’y a personne qui s’inquiète ? Bon tant pis, je ne vous raconte pas alors. De toutes façons, c’était pas très intéressant !

Non, ce qui est intéressant ces derniers jours, c’est que j’ai rencontré Soizic. Soizic, c’est une dame qui te dit à quel point ta maison est complètement ruinée et à quel point elle peut l’améliorer. Bon les gars, faut que je vous raconte pour que vous compreniez l’ampleur des dégâts (notez la rime riche). Quand on l’a achetée, l’annonce disait : « Charmante ferme rénovée avec goût dans un écrin de verdure ». On a tout de suite sauté dessus, parce que les fermes, voyez-vous, c’est notre truc ! Le lieu nous paraissait parfait pour accueillir Josiane et Jennifer (c’était l’année des J, j’y peux rien), nos 2 poules pondeuses. Et puis, autre argument de taille : si jamais on trouve un âne égaré, on pourrait le recueillir sans mal, il n’y aurait pas de contraste choquant entre l’animal et la bicoque !

Lire la suite